FAQ

« Torbalan », c’est quoi ce nom ?

Prononcez «Torrrbalane », et pensez à cet homme qui porte un sac sur le dos. Pas exactement le Père Noël, non. La terreur des enfants. The Sack Man. The Bogeyman. Le croquemitaine bulgare. Petit hommage de la fondatrice à ses racines là-bas dans les Rhodopes.

Quelle est la ligne éditoriale ?

Dans ce fanzine, nous parlons beaucoup de culture fantastique et horrifique mais aussi de fantasy et SF dans la littérature, le cinéma, le théâtre, les jeux…

Nous publions également des nouvelles qui font parfois l’objet d’appels à texte (voir rubrique AT).

Quelle fréquence de publi ?

Torbalan est pour le moment pensé pour être bi ou tri-annuel, selon le temps qu’on pourra y consacrer. Enfin, c’est un fanzine indépendant, ce qui signifie que nous faisons ce que nous voulons, quand nous pouvons. Mais toujours avec passion.

Torbalan est-il une maison d’édition ?

Non, point du tout ! Nous allons d’ailleurs créer une association loi 1901 pour porter notre fanzine et d’autres projets artistiques sur les mêmes thèmes.

Pourquoi un fanzine numérique (pdf) ?

Pour des raisons très pratiques de logistique et de budget, tout simplement ! Cela nous permet aussi de mettre des illustrations en couleur sans compter.

A quand une version papier ?

Comme nous avons la nostalgie des bons vieux fanzines papiers, et que notre fantasme serait d’en imprimer, nous étudions la question très sérieusement. A savoir que, étonnamment, le papier n’est pas forcément plus polluant que le numérique qui, en plus, sera téléchargé plusieurs fois par les étourdis. Et en plus un fanzine papier peut être recyclé pour emballer des cadeaux, ce qui est bien utile quand on a (encore) oublié d’acheter du papier cadeau. Bam.